Hivernage, quelles solutions ?

Quand l’automne arrive,  il faudra bien protéger votre piscine de l’envahissement de feuilles, d’eaux de pluie et du gel. L’hivernage est la meilleure option qui s’offre à vous pour limiter les dégâts. Présentement, il existe deux techniques d’hivernage : l’hivernage passif et l’hivernage actif.

L’hivernage complet ou passif

L’hivernage passif consiste en l’installation de dispositif de clôture de la piscine pour la rendre hermétique en saison froide. Pour ce faire, il y a lieu de la couvrir avec une bâche opaque et bien épaisse. Ce support permettra d’éviter l’entrée d’eaux de pluie dans le bassin et toute prolifération d’algues dedans. Notez toutefois qu’avant un hivernage piscine, il vous faut procéder à un nettoyage du bassin et du système de filtration. Parallèlement à cela, vous devez traiter l’eau afin qu’elle retrouve un pH équilibré et réviser son niveau. Plus précisément, l’eau doit être en dessous des bouches du système de filtration, lesquelles seront couvertes par des bouchons ultérieurement.

L’hivernage partiel ou actif

L’hivernage partiel quant à lui est adapté aux régions où les températures sont plus clémentes pendant l’hiver. Cette option demande la mise en marche du système de filtration entre 1 et 2 heures quotidiennement. Cela crée des mouvements constants dans les tuyauteries et un fonctionnement constant de la pompe. L’hivernage actif requiert toutefois l’activation de la filtration de manière continue, c’est-à-dire 24h/24, dès la chute des températures. Bien évidemment, cette solution requiert la mise en place d’une bâche d’hivernage pour garder la piscine propre. Des opérations de nettoyage sont également à prévoir comme le nettoyage du filtre à sable et des équipements. Ensuite, il y a lieu de contrôler le taux de pH et de Chlore de l’eau du bassin mensuellement.

Autres produits et accessoires utiles

Les bâches, qui se déclinent en bâches sécurisées et bâches non sécurisées, restent incontournables dans tout ce qui est hivernage. Si les premiers modèles offrent un maintien efficace, les seconds sont utiles pour empêcher toute saleté d’envahir votre piscine. Assurant les mêmes missions que les bâches, les abris de piscine forment également de meilleures alternatives de couverture. Il existe, à l’heure actuelle, plusieurs variantes d’abri : abri semi-coulissant, abri haut, abri motorisé, abri plat… Normalement, le choix de ce type de dispositif se fait au moment de l’installation de la piscine. Notez également l’existence de produits et accessoires d’hivernage comme les flotteurs capables d’absorber la pression de la glace en hiver. Les coffrets anti-gel quant à eux retarderont l’apparition de glace dans la piscine et dans les systèmes de canalisations.

Quand changer l’eau de la piscine ?
Comment et pourquoi analyser régulièrement l’eau de sa piscine ?